Lors d’une migration de site web, faut-il rediriger toutes les urls de l’ancien site ?

Afin de garantir une hausse de la productivité des entreprises, il existe différents moyens à leur disposition. De nos jours, utiliser internet pour donner une certaine visibilité aux entreprises est devenu une affaire courante. Pour se faire, il faut faire appel des techniciens du web pour créer un site. Mais pour différentes raisons, il est possible qu’une société soit obligée d’opérer un transfert des informations à son sujet, d’un site à l’autre.

Pour des raisons de référencement

La migration d’une entreprise vers un nouveau site peut s’expliquer par plusieurs raisons. La première étant le rachat de l’entreprise. Souvent, ce rachat entraine un changement de nom et de domaine. Mais il est à signaler que la migration de site web comporte un certain nombre de risques. En effet, un site web a pour rôle d’identifier la société sur la toile. Ce site contient toutes les informations sur les activités, les noms des dirigeants et les produits et services de ladite société. Par conséquent, une migration pourrait entrainer la perte du trafic, déjà acquis par l’ancien site. Qui dit perte de trafic, dit perte de client potentiel. Cela risquerait d’entrainer une baisse sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. La plateforme Google, catégorise chaque site en fonction des diverses réalisations qu’elle a effectuées dans le passé. Donc une migration pourrait anéantir tous les efforts antérieurs de l’entreprise, sur le web. Autrement dit, la perte de rang sur le référencement SEO.

Une redirection pour ne pas être discrédité

Au cas où la migration est inévitable, l’entreprise doit à tout prix rediriger les URL de l’ancien site vers les nouveaux. Ici, la redirection consiste à garder les interlocuteurs de toujours en les informant que la société existe toujours et elle offre les mêmes prestations, mais seulement sous un autre nom, ou par le biais d’un autre site. Par conséquent, intégrer les anciennes URL dans le nouveau site permet de conserver les clients qui ont déjà cliqué sur les liens auparavant. Pour ne pas alourdir le nouveau site, il est possible de rediriger que les URL les plus importants, comme les URL sur les contacts, ou sur tout ce qui concerne les produits de la société. En procédant ainsi, l’entreprise opère une redirection par section des anciennes URL, vers le nouveau site. Toutefois, rediriger toutes les urls de l’ancien site peut être envisagé. Il s’agit de la redirection totale.

Une bonne préparation

Une migration de site web peut être facile et sans effets néfastes, à condition de respecter quelques conditions. D’abord, il faut bien préparer le nouveau site. Cela signifie qu’il faut vérifier que tous les paramètres sont fonctionnels. Une fois vérifiée, il suffit de décider le protocole à utiliser et intégrer les URL importantes. Et le tour est joué.

Comment trouver des noms de domaines expirés ?
Quelle structure d’urls choisir pour une meilleure gestion des langues ?