Quelle structure d’urls choisir pour une meilleure gestion des langues ?

Pour de nombreuses entreprises, s’ouvrir à l’international est une étape de croissance hors du commun. C’est pourquoi certaines d’entre elles s’épanouissent à de nouveaux marchés par l’intermédiaire de leur site web. Seulement, une telle approche de développement exige la création et l’utilisation continue d’une technique de référencement à l’international impliquant une réflexion assez longue sur le choix d’un nom de domaine et sur le choix des urls et gestion de langue de votre site web.

Déployer différentes URL pour toutes les versions linguistiques

Au lieu de vous servir des paramètres ou des cookies pour l’ajustage des langues de votre page, il est judicieux d’utiliser des URL différentes pour chacune des versions linguistiques de votre site web. Afin de vous aider à définir des URL distinctes, vous devez mettre en œuvre les annotations hreflang pour que les résultats de recherche du géant Google renvoient les utilisateurs vers la meilleure version linguistique de votre page. Si vous voulez procéder à la modification du contenu de façon dynamique ou si vous souhaitez rediriger les utilisateurs selon leurs paramètres de langue, vous devrez savoir que toutes vos versions de langue ne seront pas explorées par le géant Google. Cela est sûrement dû au fait qu’en général, Googlebot effectue depuis les États-Unis.    

Utiliser différents noms de domaine

Si vous voulez vous introduire dans l’international pour votre activité et vous souhaitez cibler quelques pays bien précis, utiliser des noms de domaine différents est l’option la plus appropriée pour vous. Pour cela, vous devez alors procéder à la création de sites internet par marché étranger, là où vous avez l’intention de vous implanter. Dans cette perspective, vous devez proposer un contenu propre à chacun, et qui est approprié au marché local. Vous aurez alors, pour chacun de vos sites web, un nom de domaine totalement différent, parce que l’extension est en fonction de la cible. Par exemple, pour cibler la France, vous devez utiliser l’extension « . fr », pour l’Espagne, l’extension devient « . es », etc.

Se servir des répertoires dans l’url afin de créer des versions de langue

Le choix des urls et gestion de langue consiste également à déployer des répertoires pour la création des diverses versions de langue. Par exemple, si vous possédez un site internet en anglais qui arrive à générer un trafic captivant et qui tire profit d’une certaine popularité, sachez que c’est l’option idéale que vous allez garder. Vous allez alors utiliser cette option pour créer un sous-dossier autonome pour chacun des pays étrangers que vous ciblez. Ainsi, lorsque vous ciblez la France, vous aurez alors un nom de domaine avec des extensions « . com/fr », et si vous ciblez l’Espagne, vous aurez alors « . com/es », etc.   

Lors d’une migration de site web, faut-il rediriger toutes les urls de l’ancien site ?
Que choisir entre urls avec www et sans www pour un meilleur référencement naturel ?